Gamme visage

Les principaux actifs de la gamme Mediceutics

GAMME VISAGE

ACIDE GLYCOLIQUE & ACIDE SALICYLIQUE

Ils sont connus sous le nom d’acides de fruit ou d’AHA et BHA ; ce sont des exfoliants chimiques (agents kératolytiques de surface) dotés de propriétés assainissantes et séborégulatrices. Leur efficacité n’est plus à prouver, bon nombre du publications scientifiques sont disponibles, ce qui en fait des actifs reconnus du monde médical comme efficaces et de ce fait largement utilisés dans les gammes de cosméceutiques. Parmi les plus courant, on citera l’acide glycolique (AHA) et l’acide salicylique (BHA). Les AHA et BHA ont plusieurs avantages :

 

  • les résultats sur la peau sont visibles rapidement,
  • ils aident et potentialisent la pénétration des autres actifs donc optimise l’efficacité des soins traitants,
  • leur seul inconvénient, ils sont potentiellement irritants à concentration élevée ou pour certains types de peau telles que les peaux sensibles, irritées, intolérantes etc …

 

En cosmétique, la réglementation Française et Européenne limite la concentration d’acide glycolique à 10% et la concentration en acide salicylique de 0,5% à 2% dans les produits non rincés ; mais la concentration n’est pas le seul élément à considérer, le pH (l’acidité) de la formule est le point le plus important. L’acide glycolique par exemple ne sera « actif » dans la formule que si celle-ci est à bas pH (optimum à 3 ,4) ce qui peut la rendre incompatible pour certains types de peau. Pour le rendre moins « irritant » une solution est de tamponné la solution (c-à-dire remonter le pH proche du pH de la peau à savoir 5,5) mais cela implique qu’une partie importante de l’acide glycolique est neutralisée et donc « inactif ». La solution ? une concentration inférieure à 10%, un bas pH et une galénique qui permette une utilisation sécure et efficace.
Outre leur utilisation cosmétique, ils sont également utilisés, à plus forte concentration, en médecine et dermatologie esthétique dans différents peelings.

ACIDE GLYCOLIQUE

L’acide glycolique est le plus petit et le plus connu des AHA (alpha hydroxy-acides), c’est un acide de fruit issu principalement de la canne à sucre, de la betterave ou du raisin.

Il est utilisé en cosmétique pour ses propriétés exfoliantes, c’est un agent kératolytique de surface : en pénétrant dans les couches supérieures de la peau il diminue les forces de cohésion entre les cellules (les kératinocytes) et provoque une « exfoliation » des cellules mortes ce qui a pour conséquence d’accélérer ce qu’on appelle le turnover cellulaire.

 

Ses propriétés exfoliantes en font un actif de choix pour améliorer la texture et l’apparence de la peau. Son action est rapide, les résultats sont perceptibles rapidement. En utilisation répétée il aide à traiter rides, ridules, hyperpigmentation (taches), hyper séborrhée, acné ...

 

En France la réglementation limite son dosage à 10% dans les produits en vente libre.

 

Outre son utilisation en cosmétique, il est également utilisé à plus fortes concentrations, en médecine et dermatologie esthétique dans différents peelings.

ACIDE SALICYLIQUE

L’acide salicylique est le principal et plus connu des BHA (béta hydroxy-acides), il est naturellement présent dans certains fruits (raisins, prunes) et légumes (brocolis, épinards), dans les végétaux (écorce de saule, reine des prés) mais il peut également être d’origine synthétique.

Il est utilisé en cosmétique pour ses propriétés exfoliantes, purifiantes, astringentes, séborégulatrices, antiseptiques et apaisantes.

 

C’est donc un actif relativement polyvalent, allié des formules « peau neuve » qui est principalement formulé dans les produits anti-imperfections tels que les produits pour peaux grasses, peaux acnéiques, anti-teint terne, anti-tache, ...

 

En France, la réglementation limite son dosage entre 0,5 et 2% dans les produits non rincés et en vente libre.

 

Outre son utilisation en cosmétique, il est également utilisé à haute concentration dans des baumes occlusifs à application locale pour le traitement des verrues par exemple mais aussi en médecine et dermatologie esthétique dans différents peelings.

ACIDE HYALURONIQUE

L’acide hyaluronique (AH) est une molécule hydratante naturellement présente dans la peau. Découvert en 1934, il est utilisé chez l’homme depuis les années 1970, principalement en chirurgie ophtalmique, puis en rhumatologie et enfin en chirurgie plastique. Il est depuis devenu l’actif « en vogue » de nombreux produits cosmétiques.

 

L’acide hyaluronique est un glycosaminoglycane (GAG) de la famille des polysaccharides. C’est un élément constitutif de la matrice extracellulaire (MEC), il permet non seulement d’assurer un bon degré d’hydratation dans la peau mais également de contribuer à sa tonicité et son élasticité. Comme la plupart des éléments constitutifs de la peau, avec l’âge, son taux naturel tend à diminuer tant en quantité qu’en qualité.

 

Initialement d’origine animale, il est aujourd’hui fabriqué par un procédé de fermentation bactérienne (biotechnologie).

 

En cosmétique, l’acide hyaluronique est uniquement une molécule hydratante, ce n’est pas un produit de comblement … Dans la gamme MEDICEUTICS, nous utilisons systématiquement 2 « grades cosmétiques » :

 

  • L’acide hyaluronique (AH) de haut poids moléculaire, c’est-à-dire une forme macromolécule quasi identique à la molécule naturellement présente dans la peau (appelée forme native) qui en se stabilisant à la surface cutanée, procure un effet filmogène et ainsi limite les pertes insensibles en eau. L’acide hyaluronique (AH) de haut poids moléculaire est donc un actif anti-déshydratation.
  • L’acide hyaluronique (AH) de bas poids moléculaire, c’est-à-dire un acide hyaluronique « fractionné » dont les sous-unités sont capables de pénétrer les couches supérieures de l’épiderme, de se lier à un très grand nombre de molécules d’eau libres, créant ainsi un véritable réservoir hydrique. L’acide hyaluronique (AH) de bas poids moléculaire est donc un actif hydratant.
  • Ces acides hyaluroniques « cosmétiques » de haut et bas poids moléculaires sont dégradés dans la peau par une enzyme naturellement présente, la hyaluronidase, les produits de dégradation agissent ensuite comme des messagers cellulaires et permettent d’induire une néosynthèse d’acide hyaluronique natif par nos propres cellules (les fibroblastes), c’est la raison pour laquelle l’acide hyaluronique est souvent décrit comme une molécule anti-âge, en plus de ses propriétés hydratantes.

 

Dans la gamme MEDICEUTICS, les acides hyaluroniques de haut et bas poids moléculaires sont la plupart du temps, couplés à un actif technique, association d’extraits de plante et d’actifs de synthèse (ex. urée, glycérine, tréhalose, sodium PCA, …), permettant une hydratation optimum à court, moyen et long terme.

 

En médecine et dermatologie esthétique, l’acide hyaluronique est utilisé comme produit de comblement ou comme volumateur, il est alors injecté dans la peau, par un professionnel de santé ; l’acide hyaluronique utilisé est alors sous forme de gel plus ou moins visqueux (selon le degré de réticulation de l’acide) selon l’effet esthétique recherché.

Les principaux actifs de la gamme cosmétique Mediceutics